Chers clients et partenaires,

Suite aux dernières annonces du gouvernement concernant l’interdiction, depuis le dimanche 31 janvier 2021, des voyages dits de loisirs depuis la France vers les pays hors de l’Espace Européen et vers les destinations Outre-mer, nous restons à votre écoute.

Nous vous invitons à prendre connaissance de toutes les informations mises à jour sur le site France Diplomatie.

Pour toute la durée de ces mesures, Privilèges Voyages assurera une permanence téléphonique de 10h30 à 17h00 et répondra à tous vos courriels.

Prenez soin de vous.

L’équipe Privilèges Voyages

Tel : 01 47 20 04 76

Email : privilegesonline@privileges-voyages.com

Circuit Intense en Éthiopie


  •  recherche
  •  carte

    Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur?

Solennelle et confidentielle Abyssinie

Circuit Intense en Éthiopie

Découvrez notre Circuit Intense en Éthiopie "Solennelle et confidentielle Abyssinie", avec les services d'un guide éthiopien francophone. Au cœur de paysages insoupçonnés ponctués des secrètes églises du peuple abyssin, harmonie et beauté sont au rendez-vous de cet itinéraire souvent inédit. À l’heure de mise en ligne de notre voyage, nous sommes particulièrement attentifs à la situation locale et suivrons bien évidemment les injonctions du Quai d’Orsay.

Votre périple commence à Addis Abeba, à 2400 m. d’altitude, âgée de quelque 150 ans et riche de deux musées intéressants en guise d’introduction au pays. Un pays que l’on découvre dès le 3e jour en sillonnant la campagne qui mène jusqu’à Bahir Dar, en bordure du lac Tana. Une journée durant, vous voguerez sur ce lac jusqu’à l’île de Narga Sélassié où vous visiterez la première église du genre. Répondant à des codes strictes, l’église expose moult peintures un peu naïves et toujours très colorées relatant la vie du Christ et de Marie, tout particulièrement vénérée en Éthiopie. Plus au nord, c’est à Gondar que vous revivrez le temps où les Portugais entendaient évangéliser – sans succès – l’Abyssine, déjà chrétienne selon le rite tewahedo depuis le 4e siècle. Des châteaux témoignent de cette époque. S’ensuivra la traversée du massif du Simien, magnifique bouclier de montagnes que le Ras Dashen culmine de ses 4550 m. Axoum où vous arriverez par une route de montagne est une ville symbolique. La reine de Saba y aurait vécu, et les Tables de la loi seraient enfouies sous une église qui tient lieu de Tabernacle, après avoir été dérobées au roi Salomon. Ici commence l’Histoire sainte éthiopienne. Traversant ensuite un paysage d’une âpre et rare beauté, vous admirerez les horizons de la province du Tigray, toujours rehaussés de montagnes et autres plateaux tabulaires. On trouve et visite ici les églises des premiers jours, taillées dans la roche depuis le 6e s. Vient enfin Lalibela, à présent bien célèbre. Onze églises témoignent de la foi chrétienne de l’empereur Lalibela qui voulait offrir aux fidèles une Jérusalem en Afrique, à une époque où les chrétiens étaient persécutés sur les terres musulmanes. Ces églises sont de vraies prouesses d’architecture dont l’UNESCO prend grand soin pour éviter la perte d’un tel patrimoine. Ainsi prendra fin votre voyage, comblé de paysages époustouflants et inattendus, riche de rencontres inoubliables avec un peuple d’une beauté et d’une hospitalité sans égales.

vous aimerez :
  •   Contempler l’ensemble du bouclier abyssin dégageant d’amples et admirables paysages parsemés des modestes toukouls des fiers et humbles paysans.
  •   Vivre la chorégraphie incessante sur les routes de cortèges d’hommes et de femmes drapées dans leur chamma écru.
  •   Pénétrer dans les émouvantes églises dissimulées dans les bosquets ou creusées dans la falaise depuis l’arrivée du christianisme au IVe s.
  •   Admirer l’ensemble considérable de Lalibela, onze églises monolithiques symbolisant Jérusalem pour les chrétiens éthiopiens aux XII et XIIIe s.
  •   Vous émouvoir des fresques naïves marouflées ornant les églises qui toutes observent un dogme archaïque des premiers jours.
  •   Respirer les horizons sauvages de la province du Tigray rehaussés de forêts d’euphorbes et dominés par des sommets dépassants 4500 m.
  •   Goûter l’accueil chaleureux d’un peuple fier d’avoir résisté à tous les assauts, tourné vers un avenir prometteur.
à partir de

6 200/pers. en basse saison

NWL419

16  jours  -  13  nuits

Personnalisez ce voyage

demander un devis

 +33 1 47 20 04 76

  • grandes étapes

    Votre itinéraire à personnaliser

    jour 1  Paris Addis Abeba

    jour 2  Addis Abeba

    jour 3  Addis Abeba Bahir Dar

    jour 4  Bahir Dar

    jour 5  Bahir Dar Gondar

    jour 6  Gondar Simien

    jour 7  Simien Axoum

    jour 8  Axoum Adigrat

    jour 9  Adigrat Hauzien

    jour 10  Hauzien

    jour 11  Hauzien Mekele

    jour 12  Mekele Lalibela

    jour 13  Lalibela

    jour 14  Lalibela

    jour 15  Lalibela Addis Abeda Paris

    jour 16  Paris

  • itinéraire détaillé

    Votre itinéraire à personnaliser

    jour 1  Paris Addis Abeba

    Envol pour Addis Abeba.

     

    jour 2  Addis Abeba

    Arrivée tôt le matin à Addis Abeba et transfert à l’hôtel pour un peu de repos. Puis départ pour un tour de ville : visites du musée National, du musée de l’Université, et de l’église saint Georges (chaussures interdites dans toutes les églises. Chaussettes autorisées). Repas libres.

    Nuit à l’hôtel Radisson Blu.

    jour 3  Addis Abeba Bahir Dar

    Traversée des zones cultivées avant de franchir l’impressionnante faille creusée par le Nil Bleu. Le fleuve a entamé le plateau sur 1000 m de profondeur. Arrivée en fin de journée à Bahir Dar. Installation à l’hôtel pour deux nuits. Diner sur place.

    Nuit à l'hôtel Kuriftu Resort and Spa.

    jour 4  Bahir Dar

    Journée de navigation sur le lac, à la découverte des églises dissimulées sur l’île de Dek et la presqu’île de Zégué. Pack-lunch sur le bateau. Cormorans, pélicans et tankwa (bateaux en papyrus) rident la surface du réservoir du Nil Bleu. En arrivant à Dek, derrière une enceinte de pierres volcaniques, se dresse la superbe église ronde de Narga Sélassié. Datant du XVIII°, la bâtisse conserve des peintures religieuses de toute beauté. Dans une harmonie de couleurs et de formes, la vie du Christ et les miracles de la Vierge sont racontés aux fidèles. Dans le « trésor de l’église » une croix mérite d’être mentionnée. A Zégué, caché dans les caféiers, le sanctuaire d’Ura Kidané Méhret comporte une église peinte et un réfectoire très ancien. Retour vers Bahir Dar.

    Dîner et nuit à l’hôtel Kuriftu Resort and Spa.

    jour 5  Bahir Dar Gondar

    Départ pour Gondar. Une bonne piste nous éloigne lentement du lac pour franchir les collines qui entourent la cité impériale. Quelques cheminées volcaniques se dressent à l’horizon, perchoirs naturels de nombreux oiseaux. Arrivée à Gondar et installation à l’hôtel. Après-midi consacrée au début de la visite des monuments de Gondar. Le complexe des souverains Gondari comporte le château de Fasil, les demeures de Yohannes, Yasu et Mentuab et les annexes de Bakafa. Sa construction, débutée au XVII°, s’oppose à la tradition des camps de toile royaux, mobiles en fonction des nécessités.

    En fin de journée, montée au monastère de Qusquam, lieu paisible construit pour la reine Mentuab qui préféra se retirer des intrigues du palais lors du règne de son fils Yasu II. La façade de la chapelle-réfectoire, éclairée par le soleil déclinant, dégage beaucoup d’harmonie alors que les vautours s’installent sur les genévriers.

    Dîner et nuit à l’hôtel Goha.

    jour 6  Gondar Simien

    Fin de la découverte des trésors de la ville avec la visite de l’église de Débré Béhran Sélassié. Erigé sur une colline sous la dynastie Gondari, par ordre de Yasu I°,  le sanctuaire se retranche derrière une vaste enceinte. A l’intérieur, sur les murs marouflés, superbes peintures narrant la vie du Christ, de la Vierge et de saints.

    Par une bonne route, nous gagnons alors le massif du Simien où un lodge confortable nous permet de profiter des beautés du parc. Les paysages sont exceptionnels et grandioses, la végétation endémique se mêle à une faune tout autant spécifique des lieux, dont le fameux babouin gelada au poitrail « tatoué » d’un étonnant cœur rouge… Sans doute aurons-nous la chance de rencontrer ce primate singulier.

    Déjeuner, dîner et nuit au Simien lodge.

    jour 7  Simien Axoum

    Suite de la liaison vers Axoum pour descendre au bord de la rivière Tékésé qui, plus au nord, se jettera dans l’Atbara au Soudan pour alimenter le Nil. Nous longeons la bordure du parc du Simien où les montagnes découpent le ciel, telles de gigantesques figurines avant de plonger de près de 1000 m vers le pont. La température s’élève et les baobabs déchirent le ciel. Lente remontée sur le plateau jusqu'à l’ancienne capitale du royaume axoumite.

    Arrivée en fin d’après-midi et installation à l’hôtel Sabean.

     

    jour 8  Axoum Adigrat

    Dans et autour de la ville, découverte des sites de la période axoumite : les champs de stèles, dont celle dite d’Ezana (IV°), les tombeaux de la porte et de Kaleb (VI°) et le palais de Dongour, faussement attribué à la reine de Saba.

    Après le déjeuner, départ vers le site de Yeha, petit village campagnard qui a conservé les restes d’une splendeur passé. Près de l’église se dresse le plus vieux des vestiges nationaux. Palais ou temple, le bâtiment a conservé des murs d’une dizaine de mètres de haut. Les blocs de pierre, taillés à la perfection, résistent au temps depuis le V° siècle avant JC, un art apporté par les sabéens. Actuellement en cours de restauration, il est un peu défiguré par d’indispensables échafaudages. Arrivée à Adigrat dans l’après–midi.

    Diner et nuit à l’Agoro lodge.

    jour 9  Adigrat Hauzien

    Dans les grès blancs de Tsaeda Amba, se cachent de nombreuses églises creusées dans la roche. Anciennes ou toutes récentes, elles témoignent de la longévité de la foi dans le superbe écrin de la campagne tigréenne parsemée de magnifiques fermes en pierres soigneusement taillées.   

    Le culte dédié à Petros Paulos occupe deux lieux. L’ancien, surplombant la plaine, mi roche mi construction, est orné de naïves peintures ocre, jaune, noir-vert, datées du XVII° siècle. Au pied de la falaise, un nouveau sanctuaire, creusé à l’herminette pendant 18 ans par Haleform Retta, est le témoin de la foi inébranlable d’un homme, attristé par la chute mortelle d’une fidèle en 1982. Medhane Alem Adi Kesho, sur un petit plateau atteint en un quart d’heure de marche du parking, est un sanctuaire rupestre dont le plafond est sculpté de nombreux caissons.

    Dîner et nuit au Gheralta lodge à Hauzien.

    jour 10  Hauzien

    Une petite heure de marche dans la plaine aboutit à un bouquet de palmiers accolé à la falaise. Dissimulée dans cet écrin de verdure, l’église de Maryam Papasetti dévoile ses peintures marouflées au XIX° dans le narthex. Offertes par Basa Dengyes, gouverneur du district sous le règne de Ras Walda Sellasie (1788-1816), et sa femme Emabet Harit, elles furent exécutées de façon très expressive par différents artistes.

    Déjeuner à Hauzen puis départ par la piste du nord vers Maryam Wukro, vaste église rupestre taillée à la perfection près du très beau pic de Nebelet. Nuit à l’hôtel. Parfois, le prêtre détenteur de la clé est absent mais l’excursion est de toute beauté. Retour à Hauzien.

    Nuit au Gheralta lodge. 

    jour 11  Hauzien Mekele

    Les silhouettes des massifs du Tambien et du Guéralta apparaissent en ligne d’horizon. Au pied des monts tabulaires, surplombant la plaine sableuse et rouge éclairée par le vert intense des euphorbes candélabre, la belle église rupestre d’Abreha Atsbeha se dissimule au cœur de la roche. Un escalier monumental pavé d’ardoise permet d’accéder au sanctuaire dont les murs sont ornés de peintures. Arrivée pour déjeuner à Mekele, capitale administrative de la province du Tigray. Le petit bourg meurtri pendant la guerre civile fait place, peu à peu, à une ville agréable et dynamique. De là, une piste permet de descendre dans l’étroite vallée oasis de Chelekot. L’église, dédiée à la Trinité, est ornée de peintures du XIX° dont certaines, en gris et rouge, d’une extrême finesse rarement rencontrée dans le pays.

    Diner et nuit à l’hôtel Planet.

    jour 12  Mekele Lalibela

    Coupant à travers la montagne, la piste, souvent panoramique, surplombe de profondes vallées, traverse de ravissants petits villages et les lignes de crêtes se succèdent à l’infini avant d’atteindre Lalibela. Arrivée en fin de journée. Installation à l'hôtel.

    Dîner et Nuit au Mezena lodge

    jour 13  Lalibela

    Journée consacrée à la visite de ce que l’on nomma la Jérusalem noire. Suite à une vision, l’empereur Lalibela fit surgir, au XII°, un fabuleux complexe religieux. Dix églises, certaines monolithiques, se dégagent d’un écrin de roche volcanique violine. Réparties en deux groupes autour du Jourdain, rivière mythique taillée dans la pierre, accessibles par d’étroits passages et quelques souterrains, elles témoignent d’une foi intense qui perdure de nos jours. A l’écart, le sanctuaire cruciforme dédié à saint Georges attire l’admiration. Possibilité de diner en ville.

    Nuit au Mezena lodge.

    jour 14  Lalibela

    A une heure de route de Lalibela, une merveille se cache dans la montagne. Un quart d’heure de marche suffit pour atteindre l’église de Yemréhana Kristos, construite sous un immense auvent de basalte. Les plafonds sont recouverts de caissons de bois colorés formant des motifs géométriques variés et complexes soutenus par de solides piliers (Lampe de poche indispensable car l’éclairage est souvent défectueux). L’ensemble, d’une facture très rare en Ethiopie, date du IX°/X° siècle. Dans l’après-midi, visite de l’église monolithe de Ganata Maryam qui apparaît à flanc de colline, à une heure de la ville sainte. Datée du XIII°, elle conserve d’intéressantes peintures. Retour à Lalibela.

    Nuit au Mezena lodge.

    jour 15  Lalibela Addis Abeda Paris

    Chambres « day-use » à disposition jusqu’au départ (ou presque, selon l’hôtel choisi). Normalement, les chambres de jour sont pour 4 personnes)

    Nuit en vol sur les lignes Ethiopian Airlines.

    jour 16  Paris

    Arrivée tôt le matin à Paris.

  • Hébergements
    • Circuit Ethiopie Lodge

    Hôtel de catégorie 3-4 étoiles


    • Addis Abeba : Radisson Blu (1 nuit)
    • Bahir Dar : Kuriftu Resort and Spa (2 nuits)
    • Gondar : Goha (1 nuit)
    • Simien : Simien lodge (1 nuit)
    • Axoum : Hôtel Sabean (1 nuit)
    • Adigrat : Agoro lodge (1 nuit)
    • Hauzien : Gheralta lodge (2 nuits)
    • Mekele : Hôtel Planet (1 nuit)
    • Lalibela : Mezena lodge (3 nuits)
       
  • Galerie photos

Rendez votre voyage unique avec

Informations pratiques*
sur l'Éthiopie

EN SAVOIR PLUS